Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 19:24

sauvez-les-decors-de-star-wars-en-tunisie_4907667.jpgVous vous souvenez des scènes de Star Wars se déroulant sur la planète Tatooine? Les décors sont aujourd'hui dans un état catastrophique. Le projet Save Mos Espa a pour but de les sauvegarder.

 

Nous vous parlions il y a peu du festival Les Dunes Electriques qui s'est déroulé dans les décors tunisiens de Star Wars, près de Nefta. En danger de disparition, ces décors font l'objet d'un projet de sauvegarde baptisé Save Mos Espa.  

Récolter 45 000 dollars pour financer des travaux colossaux

La sauvegarde des décors tunisiens de Star Wars est une entreprise gigantesque qui va nécessiter des moyens très importants. C'est la raison pour laquelle l'association CDTOS -Chambre de Développement du Tourisme Oasien et Saharien- a lancé la campagne Save Mos Espa. Le but est de récolter 45 000 dollars via la plateforme Indiegogo pour entreprendre un chantier titanesque. Au programme, déplacement d'une dune de plus de 20 000 m3 de sable qui menace d'engloutir les décors, sécurisation du site, entretien des infrastructures existantes...  

A l'heure actuelle, 7000 dollars ont été réunis. Il ne reste que 12 jours pour atteindre l'objectif. Peu de chance d'y parvenir, mais on espère que la période de dons sera élargie et que des organismes viendront en aide au projet.  

Un enjeu touristique majeur

Le village imaginaire de Mos Espa, sur la planète Tatooine, a vu grandir Anakin Skywalker. Aujourd'hui, sa sauvegarde pourrait engendrer un véritable essor touristique dans la région. Imaginez les décors parfaitement entretenus avec des guides formés pour la visite des lieux, toujours prêts à distiller une ou deux anecdotes de tournage. C'est le projet à terme et tous les fans de Star Wars ne peuvent que s'en réjouir. Espérons juste que Save Mos Espa récoltera les fonds nécessaires à sa réalisation.  

 

Source : L'express

 

Par : Aurélien BATEUX

Partager cet article
Repost0

commentaires